Livre d’artiste en édition limitée, MNĒMĒ présente le cycle de travail éponyme de l’artiste Nidhal Chamekh, à travers vingt-cinq dessins indépendants et présentés dans un portfolio. Certains d’entre eux furent récemment exposés à plusieurs occasions, à Londres, Tunis ainsi qu’à la 56e Biennale de Venise. L’ouvrage qui tend à révéler à la fois l’évidence et la complexité de ces montages de fragments invite deux auteurs-interprètes, notamment Omar Berrada qui propose de les voir comme des « rébus où se déploient l’inconscient visuel de la modernité tunisienne, ses révolutions rêvées, ses revenants réprimés (…) un théâtre sans décor où se joue la scène du rêve ».

Retour